Accueil > Foire aux questions > Interviews de conseillers info énergie > Pompe à chaleur : ce qu'il faut savoir avant d'investir

Pompe à chaleur : ce qu'il faut savoir avant d'investir

Christophe Pignon
Conseiller info énergie (Espaces info énergie - AJENA (39)) répond à vos questions sur la pompe à chaleur.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur et comment fonctionne-t-elle ?

Une pompe à chaleur (PAC) est un compresseur électrique générant de la chaleur. L’effet de compression d’un fluide frigorigène crée un échauffement, permettant d’alimenter un circuit de radiateurs, un plancher chauffant ou un ballon d’eau chaude sanitaire.

Pour plus de renseignements, vous pouvez télécharger le guide de l'ADEME sur l'installation d'une pompe à chaleur dans la colonne de droite.

Quel(s) type(s) de pompe à chaleur est le plus efficace en Franche-Comté ?

Il existe trois  types de PAC :

La PAC aérothermique : le circuit du fluide frigorigène étant situé en partie à l’extérieur du logement, sa température varie en fonction de la rigueur climatique. Pour produire la même quantité de chaleur, le compresseur consommera donc plus  d’électricité lorsque la température extérieure est basse. Cette solution n’est pas la plus adaptée pour la Franche-Comté, notamment en altitude ; les hivers étant plutôt froids, les besoins en électricité sont donc plus élevés.

La PAC géothermique : même équipement que pour une PAC aérothermique, sauf que la partie du circuit de fluide frigorigène situé à l’extérieur est enterrée. La température sous terre étant plutôt constante (environ 10°C), les besoins en électricité sont donc moins importants. Ce type de PAC sera donc plus efficace en Franche-Comté, dans la mesure où le sol du site envisagé s’y prête.

La PAC sur eau de nappe : les calories sont puisées dans une nappe phréatique. Ce système n’est pas possible partout, il faut la présence d’une nappe phréatique sous le site envisagé.

Est-ce que les travaux coûtent chers et prennent-ils beaucoup de temps ? Puis-je bénéficier d’aides et du crédit d’impôt ?

Le coût et le temps des travaux dépendent de la PAC choisie. Pour une PAC aérothermique, le montant ira de 10 000 à 20 000 euros et ne prendra que quelques jours de travaux. En revanche, pour une PAC géothermique, le coût sera plus élevé à cause de l’enfouissement de l’échangeur de chaleur. Il faut donc compter entre 20 000 à 30 000 euros et deux à trois semaines de travaux (variable en fonction du nombre de personnel disponible pour effectuer le chantier).
Pour ce qui est des aides financières, elles ne concernent que les travaux de rénovation, plusieurs sont disponibles pour l'installation d’une pompe à chaleur :

- Crédit d'impôt pour la transition énergétique (excepté pour les PAC air/air) ;
- Eco prêt à taux zéro ;
- Aides ANAH ;
- Certificat d’économie d’énergie (primes des fournisseurs d’énergie).

Retrouvez plus d'informations dans le guide des aides financières 2015.

Des aides peuvent être également disponibles au niveau départemental, pour plus d’informations, contactez votre Espace info énergie.

Vais-je réellement diminuer ma facture d’électricité ? Si oui, de combien ?

L’estimation est délicate et dépend de nombreux facteurs (types de logement et d’équipement, température extérieure…). Globalement, il y a un écart entre la réalité et ce qu’annoncent les constructeurs et chauffagistes. Pour que la PAC ait un bon rendement, il est nécessaire d’avoir des émetteurs de chauffage à basse température, c’est-à-dire un plancher chauffant ou des radiateurs à basse température.
Pour répondre à la question, la PAC géothermique permet en moyenne de diviser par deux la consommation d’électricité par rapport à un chauffage électrique classique. Mais avant d’investir dans une PAC, il faut toujours étudier et comparer avec les autres types de chauffage, en tenant compte notamment de l’évolution du coût de chaque énergie.
Dans tous les cas, il est judicieux de vérifier d’abord que le logement ait une isolation thermique suffisante avant d’envisager d’investir dans une PAC.

Puis-je faire appel à n’importe quelle entreprise ? Qu’est-ce qui doit apparaître impérativement sur les devis ?

Pour l’installation d’une pompe à chaleur, il est conseillé de faire appel à un installateur agréé « Reconnu garant de l’environnement » (RGE).
En ce qui concerne le devis, il faut faire preuve de vigilance sur de nombreux points : un matériel clairement identifié et bénéficiant d’un avis technique, l’équilibrage des réseaux hydrauliques doit être prévu lors de l’installation…
Retrouvez tous les points de vigilance dans le document "Installer une PAC - éléments de devis" dans la colonne de droite.

En quoi les Espaces info énergie peuvent m’aider si j’ai un projet d’installation d’une PAC ?

Les Espaces info énergie peuvent vous aider à évaluer les travaux prioritaires et établir une stratégie d’investissement afin de réduire votre consommation d’énergie. Les conseillers sont également à votre disposition pour consulter vos devis et vous indiquer toutes les aides financières possibles au niveau national, régional et départemental.
 
Pour plus d’informations, contactez votre Espace info énergie

Téléchargements

Schéma de fonctionnement d'une pompe à chaleur
Schéma de fonctionnement d'une pompe à chaleur